Etienne in New Zeland!

Tout débute vers septembre 2011, avec mon pote Thibaud on décide de profiter de notre temps (1 an sabbatique pour moi ….. 😀 ) pour partir en nouvelle-Zélande. Pourquoi la-bas ? on y parle anglais, les gens on l’air cool, la nature et magnifique et puis parait qu’il y a quelques fish ^^ On réfléchis sur la façon de faire (budget pas illimité….  :/ ) et on décide de partir 2 mois, Thibaud est viticulteur et il peut pas partir trop longtemps non plus donc apres etude du climat, des vendanges, des dates de pêches et des avions on planifie notre voyage. Départ le 12 février 2012 et retour le 11 avril avec 1 mois en wwoofing, nourri et logé dans une ferme en échange de « x » heure de travail (« x » étant assez variable suivant météo, récolte etc….), l’autre mois en promenade….
Apres pas mal de demande d’hébergement (en anglais ….) dans des fermes près de coins qui ont l’air intéressant halieutiquement parlant 😛  j’obtiens une réponse positive ici

une rivière passe vraiment pas loin, pas beaucoup d’infos dessus mais apparemment gros spot a saumon :p (je savais pas qu’il en avais la bas ! )

Je fait le plein d’info sur le matos, les mouches, la réglementation (merci a ceux qui m’ont aidé 😉 ), passeport, visa, location de bagnole et tout le bazar puis faut boucler les sacs !

3 cannes mouches (soies de 4/5/8), 3 cannes lancer (léger, medium, lourd) mises dans un tubes carton tres epais et aussi dans le tube en pvc de thibaud car y a de la place, lui voyage léger avec un lancer et une canne toc.
On part en plein grand froid sur la France et j’avoue ne pas trop regretter meme si gros stress…. Tout se passe bien pour les bagages (pas de frais sup.) meme si moi je me fais contrôler et fouiller a chaque aéroport !!!  (j’ai une tete de terroriste ?!)
Singapour

28h de vol ! mais bon on mange et on a la télé….

Puis ca y est apres un dernier changement a Sydney nous voila a Christchurch, le coup de stress des bagages… :/  mais ca va ils nous ont bien sagement suivie et on l’air en bon etat, on s’installe dans notre 1ere auberge et j’inspecte mes cannes, un anneau tordu mais apparemment rien d’autre (apparemment mais vous verrez après 🙁 ….).On passe au mag de pêche, le choc !  😮 presque pas de leurres, peu de cannes lancer et des mouches énormes !Les vendeurs sont super sympa et nous repartons avec nos précieux permis  (même si on a pas vu un garde en 2 mois ! ) et quelques conneries dont des mouches, je déteste pêcher avec des mouches que j’ai pas faites mais bon…

On va 1/2h pecher en mer pres d’un genre de port commercial mais rien, on s’imprègne doucement du paysage


on a 4 jours libre avant de rejoindre notre ferme donc on va en profiter pour pecher un max !

 

Mercredi 15 fevrier


Premier jour de peche, on s’éloigne pas trop de notre auberge de Christchurch et on va découvrir une rivière de plaine qui m’inspire pas des masses peu de coins et beaucoup de didymo  :/ (algues parasites presentent depuis quelques années) par contre les accès super bien indiqué et aménagé !

J’attaque au lancer histoire de faire vite, au premier courant (sur le haut de la photo ) bing  :p ca y est la 1ere truite du séjour ! dans les 45cm mais elle est pas décidé a venir ! combat de fou, elle saute partout et se décroche a nos pieds….

Bon en faite les hamecons en NZ faut les changer….. 😀 du coup je monte des simples owner bien costauds sur mon panish. Je fais un peu de mouche et pendant que je refait mon bdl Thibaud m’emprunte mon elite spin (il a pris que sa canne toc mais ça s’y prête pas) et fait quelques lancé là :

Je l’entends ferrer et je vois un sacré remous devant nous ! decroché :/ …merde elle était belle celle-là ! il relance quelques fois au même endroit et nouvelle attaque, c’est pendu et il ouvre donc le bal d’une superbe manière 😉  le salop c’est avec ma canne !

heureusement que j’ai changé les hameçons !!!!!

ensuite plus rien puis pas beaucoup de joli postes :/  du coup on change de coin (oui oui vous lisez bien, c’est open bar toute l’année !!)

et la c’est de la grosse grosse rivière !

Y a des centaines de mini saumons qui gobent la mouche a peine elle touche l’eau mais en changeant de mouche je marche sur mon scion 🙁

bon tant pis on va faire sans, surtout que y a de la grosses truites qui gobe ! j’en manque une belle avec une Cicada  (j’ai pas dis « God save the Queen »  avant de ferrer… ) puis y en a une qui prend sur ma nymphe 😀

superbe robe tres bizarre !

ca gobe pas mal mais je trouverais pas la mouche du jour  🙁 dans les cailloux au bord j’ai trouvé ca !!

retour a la maison après une 1ere journée riche en sensations  :p
Jeudi 16:


On prend la route pour aller a Wanaka, dans le centre

Y en a une belle là ! ^^

Pres d’un canal on tombe sur des pêcheurs très joyeux, bières a la main qui nous offre a bouffer et nous propose même de fumer de la « marie jeanne » !! ^^ j’ai pensé un moment que s’était peu être légal ici…

Lac Tekapo

(on a pas pêché pour voir s’il porte bien son nom ^^ )
Puis on s’est arrêté près d’une rivière super joli pour casser la croûte et tremper les lignes

On a fait peur a des grosses memeres en sortant des mini arc  :/

En montant un peu je vois un superbe coin, j’avance a plat ventre et là devant moi a 30cm du bord y a une truite ! je fais un lancé arbalète avec ma sauterelle et la truite monte prendre tout doucement, vraiment extra a 2m de moi ! dommage que j’ai pas pu filmer ca !

Ensuite un plat magique !! je vois plus de 30 truites entre 20 et 50cm, j’en prends 3/4 en lancant en arbelete a mes pieds mais pas tres grosses

Puis je rate 3 fois de suite une dans les 45/50 !! et y une masta qui a suivie ma mouche pendant 10m au moins et au moment ou elle s’approche pour gober trop de courant et la mouche s’est mise a draguer….
Pas le temps d’aller plus haut dans cette riviere qui semble tres prometteuse 🙁 Thibaud a eu moins de réussite au toc a la nymphe (pas de gros trous propice a sa technique) mais il a quand meme eu 2 arc et 1 fario

 

Vendredi 17:

Nous avons pris nos quartier la veille a Wanaka, au bord du lac

Y a une belle rivière pas loin, pleine de truites, mais a peine arrivé je casse ma canne mouche soie de 4 en lançant 🙁 pourtant la veille pas de soucis….
heureusement il me  reste ma bonne vieille soie de 5

On verra une masta truite

mais tres dur de lui lancer dessus, je vous raconte pas le stress quand vous posez votre mouche devant une truite de 70cm qui est à 5m de vous !

je prendrais une 55 dans le même trou en sèche

Trop cher les waders  ^^

J’en prends 8/9 et en rate pas mal

 

Dimanche 19 :


Tiens j’avais oublié, j’ai peté la bavette de mon Panish 🙁 argh juste ici ou j’en ai besoin !

Sinon on a bouffé dans un chouette restaurant  ^^

vachement bon en plus ! enfin une belle piece de viande apres presque 1 semaine de pique nique….
On est retourné pecher vite fait la rivere avec la masta truite, elle est toujours au meme coin et toujours aussi grosse ! Thibaud ose pas donc je m’y colle ^^ je decide te tenter d’attaquer le trou par en haut (pas discret mais pas trop le choix :/ ) J’ai pris sa canne toc avec une nymphe et apres une approche de sioux je peux lui lancer devant, je dérive sur elle et là touche ! gros ferrage et…..c’est une petite que j’avais pas vu qui a chopé la nymhe  bon ben adieu la grosse 🙁

On fait vite car on a de la route, et j’en prends 1 autre, en manque plein en sèche et Thibaud casse sur une 40cm

On arrive dans notre ferme, un couple la quarantaine avec 2 enfants.Nous dormirons comme des rois là dedans 🙂

y a meme du matos de peche ^^

pour vous dire, les magasins vendent ça et la plupart des pecheurs utilisent ce genre de leurres ! ça explique sans doute le succes des PN…..

Lundi 20:

On tente l’embouchure pres de la maison
(a droite la mer, a gauche la riviere, ça debite !)

En lançant avec la canne medium (3 ou 4eme lancés de cette canne neuve….) CRAC ! bon ben c’est bien la première fois que j’ai pas le temps de faire un fish avec une canne, apres enquete elle s’est peté au meme niveau que ma canne mouche => avion !
Tant pis je « mini-spookise » avec ma 30/120gr. Je rate 2 beaux poissons (kawai ?) puis des genre de baracuda se mettent a chasser mais j’en rate juse 1, pas une bonne journée !

Mardi 21:

faut gagner sa croute  ^^

Mercredi 22:

Coup du soir dans une chouette riviere pas loin

je prends 4 petites arcs (mais de « vrai » arc 😉 )

Par contre j’ai pas encore les nerfs assez solides pour les grosse en seche et j’en foire 2 de plus de 45 en ferrant trop tot….

Thibaud en nymphe au toc en fait autant et casse sur une belle  🙁

Jeudi 23:

Ca bosse  ^^

On fera un coup du soir dans un lac Waitaki pas loin, y a beaucoup de vent et de vagues mais ça mord, je prends 2 saumons en rate 2 au « Tasmania devil » . Y a plusieurs belles truites (50cm) qui ont suivi au PN mais pas mordeuses 🙁

Thibaud rate lui aussi 2 saumons, énormément de décroché avec ce leurre 🙁

Le soir saumon fumé 😛

Vendredi 24 :


Comme tous les matin faut aller chercher son lait ^^

Toujours beaucoup de vent, on ira voir l’embouchure mais c’est impechable….

Samedi 25 :

Repos bien mérité ! Une des nombreuses bestiole qu’on trouve écrasé sur les routes 🙁 dingue le nombre de trucs écrasé par rapport aux peu de voitures qui circulent !

On fait 2h dans une première rivière peuplé essentiellement de superbe arcs 🙂
Mais pas de grosses, on tente un dernier coin, mais rien, Thibaud commence a plier sa canne mais je lui dis de tenter un dernier coup dans un gros trou un peu au dessus. Première dérivé BOUM sa nymphe se fait prendre, comme toujours avec les arcs énorme combat : 54cm. Pas mal pour cette petite rivière !

On descend sur la rivière Waitaki mais y a du monde qui fait mumuse en bateau dans les trous….

Du coup on remonte dans le Lac Aviemore mais y a trop de vent :/

On casse la croûte et on cherche un coin tranquille dans la Waitaki, on galère pas mal dans les arbres mais on arrive à un super coin 🙂 y a pleins d’oiseaux pas farouche du tout !

comme d’hab je foire un paquet de poissons, dont de la grosse, j’en sors 2 petites au Doc-w-minnow

Thibaud sors 2 arcs avec son Pin’s fetiche

Dimanche 26 :

Trop de vent…….. 🙁

Lundi 27 :

Coup du soir dans la Waitaki, pas facile de progresser sans cuissardes ni waders !  🙁 va falloir qu’on investisse….Je decroche 2 truites de 40/45 et 2 grosses me suivront sans prendre !

Mardi 28 :

Bon le petit magasin près de chez nous a pas grand chose….
pas de cuissardes ni de waders abordable 🙁
petit coup du soir sur la Waihao avec son eau jaune !

y a pas beaucoup de poisson…. je repere une belle, je lance ma seche mais un peu loin, je tir pour relancer mais la truite a vu l’imitation et la gobe comme une folle !!
superbe robe 🙂

Mercredi 29 :

Coup du soir sur la Waitaki, je rate 2 petites. Thibaud en rate une de 40 et sors une plus petit, toujours au Pin’s 😉

Jeudi 1er mars:

ben coupé du bois+autres travaux, puis trop de vent pour pêcher  🙁

on est allé voir un pub de pêcheurs de saumon, super ambiance , y en a un qui est sur la balance !

j’espere qu’on en fera un comme ça !
on discute avec les autochones (ils ont un accent !) et on regarde les monstres des années passées….

j’ai décrété que mon nom serais le tableau 2012 ^^ je partirais pas sans mon saumon !

Regardez bien y a des trucs marrant…


Vendredi 2:

je tente l’embouchure, je me fais tremper tout le long du trajet à pieds (40min a/r ) et trop de vagues et de vents pour lancer 🙁

Samedi 3:

dans mon carnet j’ai noté: « temps pourri, vent ++++ »…………

Dimanche 4:

Nos hébergeurs nous disent qu’on peut prendre 3j car il y a beau temps et ils tiennent a ceux que nous voyons le Mt Cook (le sommet de la NZ)

Dans le dernier centre commercial avant les routes vers les montagnes y a……………des poissons ! j’adore ce pays ^^


on était parti pour plusieurs heures mais en fait on peut pas monter très haut, ensuite faut obligatoirement un guide 🙁
mais le paysage est quand même super !




Bon comme ça a été plus court que prévu on a le temps de tremper le fil 🙂
on verra pas grand chose dans la rivière mais le cadre !!!



Dans le lac je souleve une truite dans les 35 qui retombe et thibaud en decroche une aussi

 

Lundi 5 mars:
Apres notre escapade au Mt Cook on a loué 2 nuits dans une baraque près de Twizel

Grosse journée !

On est allé près d’une pisciculture mais pas une tape, on a bien vu quelques saumons échappés mais le cadre  🙁 on est pas venu en NZ pour pecher un canal au bord de la route….


Du coup on est allé sur la Twizel river, superbe petite rivière extra pour pecher en seche 🙂


je prends une quinzaine de truites en alternant sèche et PN


Première en seche dans le trou 😉 , c’est farci de petites arcs (15/20cm) qui sautent sur tout ce qui bouge et qu’ils faut éviter…
je vois un gros gobage mais ma sèche a pas l’air de l’intéresser, je prends ma canne UL et balance mon Doc w minnow, je vois une masse noire suivre, arrivé a 2m de moi elle suit toujours ! je jerk dans mes pieds faute de pouvoir moulinet plus et elle prends !

Oui c’est le meme trou que la precedente ^^

Pour la petite histoire en faisant la photo elle glisse et me plante le triple du milieu dans les 2 mains 🙁 du coup j’ai les mains collées (facon penitant..  ) un hameçon du triple dans une mains et 2 dans l’autre, avec la truite à l’autre bout qui gigote !
heureusement ardillons écrasés, du coup Thibaud n’aura pas de mal à me degager une premiere main, ouf plus de peur que de mal !
J’ai ensuite encore pété la bavette du leurre 🙁 fais ch… 2 pn en moins alors que j’avais jamais cassé de bavette de tout ma vie !

Sur un gros plat je manque une fario de plus de 50cm en seche 🙁 et Thibaud casse sur une masta qui avais suivi mon pn

Lui fera 8 truites au toc/nymphe


mais surtout il ratera la big mama du sejour !
En ramenant une petite arc de 25/30 une énorme fario est venu lui bouffer !!! du coup il a ouvert le pick up et la grosse est venu contre la berge à ses pieds pour avaler sa prise, patiemment Thibaud voyais le corps de sa petite truite disparaître ^^ pendant ce temps la il a ôté chaussures/chaussettes/pantalon…
Il a essayé de m’appeler mais j’étais trop loin 🙁 pas entendu, ça a même pas effrayé la belle. Une fois la petite truite complètement avalée (plus de 5min) il a tenté le tout pour le tout, ferrage à la jap et saut dans l’eau pour contrer le fish avec sa canne toc light….
Il a réussit à l’amener dans l’épuisette mais juste y a que la tête qui rentrait ! elle est repartie et a finalement recrachée ce qu’il restait de l’arc 🙁
Moi quand je suis arrivé Thibaud était en calbute et tremblait de partout ^^dommage il pense qu’elle faisait bien 70cm 🙁

On rentre content de notre journée avec des souvenirs plein la tete !

Mardi 6 mars :

Lundi soir on a mangé dans un resto a Twizel avec ça devant ^^

Aujourd’hui on monte plus haut vers le lac Ohau


(oui oui c’est bien limité a 100 km/h ! )

Mais on pêchera 20min, y a plein de vent et la petite rivière semble vide, dommage s’était super beau

On profite un peu du paysage



puis on decide de retourner sur la Twizel River, on prend les même et on recommence ^^


(c’est peut être la même que la veille ?)



Thibaud cassera sur une joli mais dommage on pêche pas longtemps car il faut rentrer 🙁

Sur la route on s’arrete au lac Waitaki histoire de ramener du saumon a la ferme  ^^
Thibaud en decroche 3 au Tasmania devil ! et je sors le seul au Surger

Mercredi 7 mars:
Mauvais temps, du coup on en profite pour réparer les PN, Thibaud est un bon bricoleur  😉

Testé en bassin ^^


Jeudi 7 mars :
On est allé en ville et j’ai pu m’acheter quelques trucs pour monter des mouches

superbe porte bobine fait par Thibaud ! noter le guide fil en aiguille de gonfleur ^^


bon je peux pas faire de miracle non plus….


En rentrant on s’est arrêté près d’un genre de caniveau entre les champs car y avait les mecs du fish and game qui ont compté les truites l’autre fois donc on voulait voir si y avait de la vie et la taille des truitelles de ce ruisseau. Apres 10m de berge et on s’est aperçu qu’en fait les truites font la taille du truc !!! Vite prendre la canne mouche qui quitte pas le coffre. Les 2 premières (entre 50 et 60 cm….) nous captent et pas le temps de lancer la 3ème est sous un arbre, je monte au dessus à plat ventre, je sais que je pourrais faire qu’un lancer, Thibaud reste plus bas et la regarde, je fais mon arbalète a au moins ..1m de moi  ^^ et je vois ma sauterelle qui va pile sous l’arbre, soudain j’entends « elle a gobé !! »  ferrage et départ sous l’arbre, j’enlève mes chaussures et mon froc et je saute a l’eau, je bride sur mon 14 cent et l’épuise !

là dedans !

(oui je sais il me manque un truc en bas… )

Vendredi 9 mars:

trop de vent…..

Samedi 10 mars:

On est allé avec le fils de nos hébergeurs mais pas de chance la rivière est trop haute les bons coin sont impêchable et l’eau commence a être trop froide pour pêcher en maillot  🙁 On se rabat sur le lac, je me fais suivre par plusieurs jolies truites et Thibaud aussi il en ratera une, moi y en a une que j’estime à pas loin de 70cm qui m’a fait croire qu’elle allait choper mon Surger mais elle a juste suivi de très près !! Pour les derniers lancer je tente au ls et à la 2eme dérive je prends une châtaigne. Une truite dans les 50/55 a pris mon Split shad, mais les autres viennent juste de retourner à la voiture et du coup j’ai pas l’épuisette 🙁 je tente de la soulever en tenant la TP mais elle se décroche…

Dimanche 11 mars :

On arrive très tôt au lac, il fait encore nuit mais ça gobe de partout ! Très vite rate 2 beaux poissons et il sort une fario de 47 cm anorexique

Moi je tente un peu à la mouche mais rien du coup Surger et après pas mal de raté (dont un truc qui devait être vraiment gros ! ) je sors un saumon et une truite


Je verrai ensuite une fario dans les 60 cm mordiller la caudale de mon Spit shad ! y a des jours ça rend fou… Je reprends la canne mouche et décroche une fario en sèche, ppfff c’est pas mon jour !
En fin de matinée on repart sur la Waitaki river dans notre petit hot spot, en 2h Thibaud me met le cul rouge avec son Pin’s….


et il décroche une fario.
Pendant ce temps je continue ma série noire en perdant 3 belles truites avec le Doc w minnow reparé  🙁

je sauve la douille mais bon  :/

Lundi 12:

trop de vent et beaucoup de boulot

Mardi 13:

idem…

Mercredi 14:

On tente le lac tôt mais trop de vent c’est impêchable. On va sur la rivière et on tombe sur …… des champignons ^^


j’en avais jamais vu autant, y en a partout !
y en a d’ailleurs qui ressemble fort à des p’tit gris  😛


mais bon à l’autre bout du monde c’est peut être pas les mêmes… on en ramasse et après quelques recherches (nos hébergeurs connaissent rien au champ’ ) il s’avère que ce sont bien des Tricholome terreux, miam !!! Autant dire que la pêche fur médiocre ^^
Apres notre cueillette on est descendu à l’embouchure,  on se croirait un jours d’ouverture ! que des pêcheurs de saumons…



Par contre personne a l’air de prendre quoi que se soit, moi j’en touche un, littéralement car je ramène une écaille   🙁

Jeudi 15:

récolte du lin et on fait les courses
hum le bon pain ^^ (ça va jusqu’au fond !!!)


Et on achète des WADERS !! on se fait avoir mais bon pas le choix y a pas grand chose ici :S puis elles resteront là de toute façon….

Vendredi 16:

Je pars seul tôt avant le boulot sur la rivière, rapidement je rate une fario puis je sors une sur mon X-rap tout frais acheté de la veille

Puis je galère un peu mais j’atteins un superbe courant très prometteur, quelques lancés quand soudain un ‘tain de saumon arrive derrière mon PN !!  il était à 2m de moi,  je le voyais ouvrir la gueule et s’énerver contre cette « proie » mais trop de courant et il a pas réussi à chopper le leurre  🙁   bon en 18 cent ça aurait été juste…

Samedi 17:

Bonne journée 🙂 on est allé dans un coin de la Waitaki qu’on connaissait pas et on s’amusera bien. Beaucoup d’arc, un nombre incroyable de raté !

J’ai harponné une……plie ! en eau douce…

La plus grosse fario de la journée, 48cm, un combat digne d’une chaussette 🙁

Je perds au moins 10 arc ! toute de plus de 40cm 😡 et je casse sur une en nymphe. Il y en a une grosse je l’ai mise sur la berge mais elle a réussi à tordre le triple et elle est retombé ! j’ai tout essayé pour pas qu’elles se décrochent quand elles sautent mais pas moyen…

Hameçon et anneau brisé tordu !!!

Thibaud en fera 6 ou 7 mais ratera la seule belle qu’il a touché 🙁

Dimanche 18 :

récolte du lin

Lundi 19:

Pêche dans la Waitaki, sous un pont je vois une belle plie au fond,  j’ai ma canne à mouche avec une sauterelle, je me la joue « manouche » et je lui harponne la bouche ^^ une plie sur soie flottante à la sauterelle….

On monte un peu et je troc ma canne mouche pour mon Elite spin fétiche et je prends ma 1ère truite de mer !

Thibaud sors une truite et juste après il est attelé à un gros truc, on descend un peu en suivant le poisson mais il se décroche 🙁 dommage une grosse truite de mer ou un « petit » saumon. On retourne sur même pool et re-touche pour Thibaud, mais là pas de doute possible: SAUMON ! gros remous,  2 coups de tête et le Pin’s fétiche de Thibaud restera en NZ… Dommage, par contre Thibaud a trouvé la bonne animation apparemment: lancer en face de soi, laisser le pn dériver en tendant le fil et le laisser revenir au bord avec juste le courant pour le faire nager
Je motive Thibaud (qui commence à en avoir un peu marre de la pêche ^^) pour qu’on aille faire un coup de surfcasting à l’embouchure, j’aimerais voir ce qu’il y a… Bon après 5min d’attente j’ai la réponse……

Je me fais couper 3 fois et j’en sors 2

mais bon c’est pas trop mon truc les requins (pov’ bete 🙁  ) du coup on s’attarde pas, mais c’est truffé car en général il se passait pas 10min avant que ça morde !

Mardi 20 mars:

Peche dans la Waitaki


je commence par une arc

Puis j’en decroche une belle un peu plus haut avant de faire une fario de 55 qui a combattu comme une grosse algue  🙁


Le nombre de suivi et de décroché sera incroyable !  Thibaud deviendra fou ^^il y en a au moins 10 de plus de 40cm qui ont suivi ses leurres et il en décroche presque autant  !

Au final il en sors 2 de 48 et 51

Je lui prete mon X-rap fétiche en lui disant de faire gaffe de pas le perdre, il fait 2 lancer et casse sur une fario en ferrant un peu fort… il était légèrement vénère et voulait plus rater de fish donc ferrage à la Jap  ^^ Du coup il a pêché avec le 9cm mais ça marche bien aussi 😉

Moi après ma fario de décide de me consacrer à la recherche des saumons ! Je commence avec une lame Daiwa bien lourde et décroche 2 poissons dont une truite de mer dans les 50cm qu’on a vu sauter sauter. Malgré le manque de touches je persévère pendant que Thibaud s’arrache les cheveux sur les truites.
Je change de leurre régulièrement et pour le retour j’accroche un Yo-zuri deep cristal, je peigne vite les plus gros trous du parcours et dans un vraiment énorme avec je pense plus de 6m de fond je dis à Thibaud
« Je suis sur que tu doit avoir des truites de 10kg qui se cale ici ! »
et là BAM grosse châtaigne, ferrage moyen du fait que ça fait des heures que j’ai pas eu de touches et que je m’y attendais pas…
Le poisson monte en surface ! un masta saumon au moins 80cm !
Thibaud me dit « ben ça y est tu l’as ton saumon ! » et là le drame, le PN qui se décroche et lui passe à raz de l’oreille 🙁 arrgggghhhhhh 🙁  je suis dégoûté….
Surtout qu’a la maison nos Kiwis commencent à se foutre de ma gueule avec mes histoires de saumons raté ….

On casse la croute et on descend vite fait sur un affluent plus bas pour faire un petit coup de mouche.


La riviere et petite, on se sépare et je passerais 1h de folie, des arcs dans chaque trous  !
Ça gobais à bloc et en sèche j’en sors 5 et en rate plein à cause du vent qui s’est bien levé. A un moment j’en tape une dans un trou je combat plus bas et la relâche,


Je remonte au même trou et lance 2m plus loin que là ou je viens d’en prendre une, mon serge dérive et je vois une gueule crever la surface !  gros ferrage, combat de fou dans cette petite rivière et je sors la plus grosse arc du séjour, 57cm   😀

Matez un peu la taille de la caudale !!!!

De son coté Thibaud sors une arc à peine arrivé et après il a eu une perruque monstre et fin de la partie pour lui   🙁

Mercredi 21 mars:

Beaucoup de vent, on bosse  :/

Jeudi 22 mars:

On part vite fait en fin d’aprem faire un coup dans la Waitaki, objectif: SAUMON !

1er pool vite peigné car il est surpecher, je monte et rentre dans l’eau assez loin pour bien pêcher un gros plat avec pas mal de courant mais traversé par une veine moins rapide me plait, je fais quelques lancé en appliquant notre technique de dérive du pn dans le courant. Au bout de quelques lancés Thibaud qui était resté sur le bord à me regarder me dit: « je monte, tu m’appel si t’as un truc », il a juste le temps de se tourner que je me prends un gros arrêt  ! ferrage dans les règles (j’etais attentif ce coup ci… ^^) « THIBAUUUUUUDDDDD SAUMON !!!!! » j’ai du mal à y croire mais je le tiens enfin ! et alors là j’ai pu voir ce de quoi et capable un beau saumon en forme à peine arrivé en riviere… mon 37cent me rassure, incroyable la force de ce poisson, il remonte le courant comme qui rigole !
Apres quelques minutes je parvient à le faire descendre, Thibaud tente une première fois avec l’épuisette mais bon elle fait 40cm de large ^^ du coup je l’amène sur une plage peu profonde et mon pote lui saute dessus !

81cm


Je tremble tellement que je peux plus pêcher ! je refais tout les noeuds des la ligne (un pressentiment…)  et propose à Thibaud ma canne Procaster mais je dois insister car il pense vraiment pouvoir en sortir un avec sa Catana (le fou !! ^^)
On monte 200m plus haut dans le coin ou il s’est fait casser son Pin’s quelques jours avant, je lui dis « aller là ça sent bon ! » et effectivement au deuxième lancer CARTOUCHE ! j’ai bien cru qu’il allait lâcher la canne ! gros combat dans un courant très puissant, on le suit en descendant la rivière puis je tente moi aussi le coup de l’epuissette mais c’est meme pas la peine ! du coup en mode grillzy le lui chope la queue et le balance sur la berge 🙂 trop cool 1er saumon pour Thibaud, notre joie et immense  🙂
76cm

Je fait vite fait 2 truites dans le même coin mais la tête n’y est plus …

A peine plus d’1h de pêche ! On rentre le sourire jusqu’au oreille avec chacun notre saumon dans le dos, d’ailleurs c’est lourd à trimballer jusqu’à la voiture !
Nous allons au pub des pêcheurs bien décider à laisser notre empreinte sur le tableau des prises de 2012  🙂
A peine arrivé on a le droit à la bière offerte pour tout saumon répertorié, puis les félicitations vont bon train et nous permettent de discuter avec les locaux et de leurs monter nos boites de leurres, vous auriez vu leurs tête !
Allez y a deux noms qui sonnent bizarre dans le lot ……


Nos hébergeurs sont super content et n’avais visiblement pas l’habitude de voir des poissons de cette taille
saumon fumé au menu, un régal !

endredi 23:

boulot

Samedi 24:

On a décidé notre fermier à nous accompagner à la pêche (je crois qu’il aimerais bien manger du saumon plus souvent  ^^) mais on part tard le matin car pas mal de travail à faire avant. Du coup quand on arrive les berges sont remplies de 4×4 avec remorque, des bateaux partout qui passent à quelques mètre de nous et font un boucan d’enfer dans tous les trous  🙁 On abandonne la recherche des saumons , on en profite pour lui montrer le coin à champignons comme ça l’an prochain il pourra se régaler. Je me rabat sur les truites (avec le matos à saumon tant pis…..  ) dans un coin au calme inaccessible en bateau j’en rate plusieurs et sors finalement 1 arc et 1 fario

Dimanche 25:

Météo pas terrible,  on accompagne notre hebergeur à un concours du plus gros mouton

(au poids du plus gros fermier on perd et de loin…. ^^)
en fait c’est pour faire un don au club de foot local. Chacun amène un mouton, celui qui a le plus gros gagne une médaille et tous les moutons sont donnés au club qui les revends  😉 Par contre gros barbecue et bière a volonté pour tous  😀

les bières sont au format des fermiers locaux !
Evidemment comme par hasard il y a une rivière pas loin et oh ! le matos de pêche et dans le coffre ! ça alors ^^
Du coup je part avec ma canne à mouche dans la « Waihao river » et Thibaud m’accompagne mais sans canne. C’est une petite rivière mais y a un genre de barrage avec un mini lac ou je prend une fario au sedge sur un superbe gobage  :p

Apres la rivière et belle avec peu de courant et quelques belles truites mais trop d’arbre et impossible de lancer :/ (et j’ai pas pris mon lancer), on grimpera dans un arbre et on verra une truite dans les 50cm gober plusieurs fois juste sous nous !
Le soir on rentre avant notre fermier qui nous a dit qu’il prenais encore 1 bière…. il est rentré apres minuit et s’est pris un savon monumental par sa femme  ^^ il boira rien pendant un moment …

Lundi 26 mars:

Peche le matin dans la Waitaki vers là ou j’ai décroché un saumon le 20 mars. Il fait un froid horrible avec plein de vent  🙁 du coup Thibaud en a vite marre surtout qu’il y a pas grand chose….Je lui dis qu’il faut insister et que la persévérance fini souvent par payer, je décide de traverser la rivière pour aller sur un îlot de gravier avec un beau plat derrière. 1er lancer je rate une petite arc, deuxième lancer j’en pique une belle  :p

Je rate quelques touche dont une belle puis en laissant dériver mon PN assez loin en queue du plat je me prends une châtaigne   « Thibaud gros saumon ! » le fish remonte la rivière et passe devant moi, mais il est noir !? c’est pas une truite quand même ! nan c’est bien un saumon mâle dans sa robe de frai, Thibaud arrive à la rescousse et l’attrape pendant que je le maintient dans peu d’eau. Il est énorme !!!! 92cm  ! je le sais ça sera LE poisson de mon séjour  🙂

l’hameçon !! …….

Mardi 27 mars:

Dernier jour de Wwoofing 🙁 une journée horrible !
Thibaud bosse dans des vignes (il est vigneron et voulait voir un peu les vignes de nz )

Du coup je pars seul sur la Waitaki, sur 6h je pêcherais peut être 2h :S , je m’explique: J’avais pris une machette pour aller plus loin sur une berge car la dernière fois on avais été bloqué par des ronces, du coup en mode Rambo je m’attaque à la foret de ronces (y en a vraiment beaucoup ! ) mais après environ 50m je tombe près de l’eau car en fait je tenait sur un lit de branches au dessus de la rive. Grosse galère pour remonter et impossible de revenir, du coup je continu et retombe de la meme façon un peu plus loin, nouvelle traversé d’un lit de ronces sur une hauteur de 2m (waders et bonhomme bien troués aux passage….). Apres 2h de coupage de ronces, d’escalades et de chutes j’arrive finalement au coin tant désiré (environ 200m apres la fin du chemin « praticable »….. ), 2 lancer et je sors une truite de mer

Bon on va dire que j’ai pas fait tout ça pour rien. Mais maintenant se pose la question du retour, je suis sur une avancé en graviers, en aval mon chemin impraticable car de haut mur à passer et trop de ronces pour escalader et coté amont c’est la même foret de ronces à perte de vu. Je tente de tracer tout droit dans la foret mais après 1/2h de coupage de ronces je grimpe dans un arbre pour voir plus loin et là  ben c’est une mer de ronces (hauteur environ 2m !). Je revient au bord de l’eau, hésite à nager en descendant le courant mais je suis allergique à l’eau froide et j’aimerais pas tomber dans les pommes sans secours  :S Peu après un bateau de pêcheurs vient s’ancrer dans le pool plus bas, je prends un long bâton, attache mon T-shirt au bout et fait de grand signes avec mon drapeau de fortune…
Ils me voient et montent à mon niveau, j’ai du mal à leurs expliquer ma situation mais finalement ils comprennent mais ne veulent pas me déposer juste en bas car ça « casserais » leurs pool. Du coup on monte à tout allure (ça trace ces engins ! ) et le pilote me dépose presque 1km plus haut sur un ilot. Je le remercie quand même chaleureusement et il me dit que c’est un bon coin ^^ C’est vrai que c’est beau et même si je suis pas en avance je ne peux me retenir de lancer mon leurre, je pêche à l’arrache et très vite mais je sors quand même 2 fario dont une de 57  🙂 et je décroche 2 truites dont une de mer

Puis je range le matos et cherche à traverser la rivière pour revenir au bord, je galère 1h pour trouver un passage sans trop d’eau. Une fois au bord je doit rejoindre la route en traversant pas mal de champs. Je commence à être bien crevé d’autant que j’avais pas prévu d’eau ! J’arrive sur la route complètement mort, aucune voiture ne passe donc même pas de stop possible ! je marche pendant plus d’1h en waders pour rejoindre ma voiture mais je tiens presque plus debout quand j’y arrive enfin ! J’arrive un peu en retard à la maison et mes hébergeurs ne comprennent pas bien pourquoi je m’écroule sur une chaise en demandant 1l d’eau ^^ ‘tain journée horrible, suis vraiment trop con moi des fois !
Heureusement ce soir quand c’est notre dernier repas avec eux et madame nous a préparé un repas typique Néo zélandais et on se régalera 😛

Mercredi 28 mars :

Apres 43j de wwoofing il faut déjà quitter notre ferme et la famille qui nous a hébergée 🙁 des Kiwis super sympa qui nous ont appris plein de trucs, en plus de l’anglais…
On descend la cote pour rejoindre une auberge en bord de mer. Au pays du rugby ça rigole pas avec les boules de pétanques !

Y a une embouchure ou je décroche 2 petites truites de mer, mais je trempe juste le fil,  la marée n’est pas bonne et on a pas le temps

Normalement y a des lions de mer qui peuvent venir jusque devant l’auberge mais pas de chance pour nous ils sont pas là   :(on ira plus loin sur la cote essayer de voir des pingouins mais ceux là aussi seront peu coopératif, juste un vu de très loin. Mais c’est pas grave la cote à elle seule vaut le coup d’œil

La par contre on a vu pleins de phoques

Le soir je part seul sur la plage voir ce qu’il se passe la nuit, je vois pleins d’yeux enfoncé sous le sable dans quelques centimètres d’eau, j’en sors quelques un en les poussant avec un jig, trop bizarre !

Ca sera les seuls poissons que je verrais, il a trop d’algues et de courant pour essayer les truites  :/

Jeudi 29 mars:

Peche 1h près de la route a Gore, capital mondial (autoproclamé) de la pêche à la truite.

je m’acharnerais 1h sur une truite en lançant ma mouche sous la canne, vous regardez la vidéo ça va vous faire marrer !  Thibaud en décroche une, par contre dég, au bord y avais une fario de plus de 60cm morte mais vidé et toute propre 🙁 bizarre…
Puis on a visité un musée sur la production de whisky de contrebande dans la région

Avec un petit musée sur la pêche aussi

moulin en bois, la classe !

Puis on est arrivé a notre auberge près du lac Te-Anau, immense lac !!! on ira se faire les touriste en se promenant en bateau et en visitant une grotte au plafond tapissé de vers luisants

vendredi 30 mars:

Journée promenade, on a embarqué une française qui voulait comme nous aller voir le « Milford sound »
En chemin y a des superbes lacs ! avec de gros gobages …


Puis on a pris un bateau pour visiter le fiord, c’est superbe et je peux pas mettre toutes les photos…

Ensuite on à marché 1h30 pour aller à un lac (2h pour les autres….  quand j’ai une canne dans le dos je suis motivé ^^)

je tente un peu à la mouche mais ça va pas, de toute façon je suis septique sur le fait qu’il puisse y avoir des poissons …..
Je redescends vite pour essayer dans la rivière plus bas
mais j’arriverais juste à me foutre à la flotte…

Le soir un petit coup dans le lac Te anau, on verra plusieurs énorme anguille (+ du mètre)  !! j’en ai combattu une pendant 10min puis elle s’est décroché  :/ je savais pas qu’une anguille pouvait prendre 50m de fil !
2 petites truites me suivront et je manque une belle tape au ls  🙁

Samedi 31 mars :

Nous poursuivons notre tour de l’île du Sud, beaucoup route mais c’est sympa

On est passé dans un super magasin de matos mouche


un nombre incroyable d’imitations disponible ! je m’achèterais une 9# soie de 5 :p en cas de nouvelle casse… et la mienne est une soie 4/5 et c’est un peu mou sur les beaux fish. Dommage que le gérant n’était pas là (y avais que son père) il a l’air super, voilà comment il teste la résistance des mouches  ^^

http://www.stusflyshop.com/videos/fishing-is-fun.htm

On a dormi à Haast, petit coup du soir dans la Haast-river mais super dur de pêcher correctement à cause….des sand flies !!! on se fait bouffer 🙁


Je tente un peu les saumons car y en a qui trainent parfois mais il est tard dans la saison. Thibaud fait 2 petites fario


Je prends un peu sa canne pour aller dans un coin dur d’accès pleins d’arbres 2 lancer et j’en sors une petite


Puis en montant un peu je vois une grosse masse bizarre dans le courant au milieu des racines, je balance mon X-rap (enfin celui de Thibaud… ) et la truite saute dessus ! beau poisson, d’appel Thibaud à la rescousse. Apres un bon combat dans les arbres je l’attrape, je pose pour la photo mais elle bouge, glisse de mes mains et tombe dans l’eau, pas le temps de prendre la canne qu’elle à pété le fil 🙁 pas cool elle part avec le X-rap  et du coup pas de photo de ma plus grosse truite au leurre  🙁 estimé à 60/65cm

Dimanche 1er avril :

On part de Haast direction Hokitika, en chemin pas mal de lacs

et un bord de mer magnifique

On s’arrête pour voir un des 2 glaciers de la cote Ouest, la densité de végétation est impressionnante !   à tout moment on se dit qu’un dinosaure va débarquer ^^

et la taille des fougères !!!!!!!! (je suis pas grand mais quand meme… )


On marche une petite heure dans la foret et on arrive au glacier, 300m d’altitude, même pas froid ^^


On casse la croute près d’une belle riviere mais pas grand chose dedans, je verrais juste 1 belle truite.

On s’installe à Hokitika pour 2j, super accueil (comme partout en fait…  ) on dort dans des logements aménagés chez des particuliers c’est top pour pouvoir discuter avec des locaux connaissant bien la région. On va visiter le zoo de la ville, c’est petit mais on verra pas mal de chouette bestiole dont les célèbres énormes anguilles de nz, plus de 100ans pour certaines !

Thibaud tente de pêcher le dîner

On fait le coup du soir dans la rivière derrière notre logement, je suis suivi par une 55 et je décroche une arc dans les 35. Le soir je par seul tenter l’embouchure, je me fait couper par un requin à la calé puis je tente aux leurres. Y a des millions de poissons de fourrages non identifié et de temps en temps ça éclate sévère, je suis fou et je cours partout ! mais je toucherais rien du tout. J’observerais des tas d’anguilles dans les enrochements ainsi qu’un poisson plat.

Lundi 2 avril:
Tourisme, on va visiter une reconstitution d’un village de chercheurs d’or de la grande époque j’en ai trouvé suis riche ^^

Ensuite on va au célèbre « Panckake point » beaucoup de touristes donc on s’attarde pas trop


On part ensuite marcher le long d’une riviere, un des plus beau coin  ou l’on soit allé ! pas beaucoup de fish par contre 🙁 et dur de pecher (bon s’etait pas le but de la balade non plus…) , on croise quelques anguilles et 2/3 bancs de truites (oui elles vievent en bancs ! ) j’en fait 1 petite en sèche.

Mardi 3 avril:

Je pars un peu tot au lac Kaniere,
ça gobe et je vois une belle truite mais pas 1 touche je suis pas bon en lac à la mouche, un peu de leurre mais je réussi juste à perdre mon Surger. Du coup je prends les gobies en photos, les truites doivent en faire des ventrées !
Dans la rivière qui part du lac une truite très énervé m’attaque plusieurs fois ! je la pique finalement mais en fait je comprend pourquoi l’était c… ce fish
marrant ça change un peu.
Nous quittons Hokitika pour Reefton, grosse région de pêche. On sait pas trop ou aller et on part sur la Buller river, canne mouche pour moi et toc pour thibaud mais la rivière et trop grosse et je pars (bonne pomme…) chercher les cannes leurres à la bagnole garé assez loin. Thibaud attaque un gros plat très profond, tout à coup je l’entend gueuler et je vois une truite sauter, hum je suis loin et pour la voire comme ça c’est que c’est pas du pin’s ^^ Je cours l’aider, elle combat un truc de fou avec chandelles et tout le trallalla ! une fois de plus l’épuisette se révèle trop petite mais j’arrive tant bien que mal et avec des sueurs froides à la faire rentrer

67cm 😮  ‘culé,  j’aurais du lui laisser sa canne toc…. Voilà la plus grosse du séjour, super content pour lui
Notez que le X-rap 8cm fétiche a plus qu’un triple ! l’autre a disparu avec l’anneau brisé, pourtant c’est du costaud quand meme !!
10min apres il me sort une 45…
moi j’en sors 2 dans les 28  🙁 ça veux pô…
superbe coucher de soleil

Mercredi 4 Avril:

Depart de Reefton pour Havelock, le matin on fait 1h30 de pêche près de Reefton, je verrais pas le moindre poissons  🙁 Thibaud au toc/nymphe prend une superbe 55cm

mais en l’amenant à l’épuisette sa chouette canne Pezon pète  🙁

Du coup on passe au magasin du coin « Reefton sport » ou le vendeur super sympa lui trouve un scion de canne mouche, ça ira pour dépanner.

Ensuite on a testé 30min une petite riviere super jolie mais elle semblait vide 🙁
Pareil dans une autre ou l’on ne verra pas un poisson en 1h, c’est bizarre y a des coins pleins de truites partout et puis de rivières superbes ou y a pas un fish !
On fini par aller dans une autre rivière plus grande, un coin un peu dur d’accès mais avec du poisson, je baptise ma nouvelle canne sur une jolie en sèche
Thibaud en fait une aussi puis ensuite magique, un coup du soir de folie avec une lame remplie de gobages

(vous verrez bien dans le film)
Des truites de partout ! pas tres grosse mais y a un gobage toutes les 5s c’est dingue je pensais qu’il n’y avait que dans les films qu’on voyait ça !  Je galère a essayer pleins de mouche puis finalement en strippant un modèle en cdc j’en sors 2
elles sont d’une puissance incroyable et je fini même sur le backing ! au troisième gobage de ma mouche du soir PAF  🙁 plus de mouche !!! j’essaye en vain d’autre de modèles mais z’en veulent pas, raaahhhh les boules !  Il commence à faire nuit, je met le doc-w-minnow que Thibaud a réparé et au 1er lancer grosse cartouche, j’en sors finalement 2 et en rate 5 !!! les attaques de nuit s’était incroyable, des coups de fusils pas possibles !

Jeudi 5 avril :

Derriere sortie en eau douce…
Peche 1h dans la Buller river mais rien vu.
Ensuite en route on s’arrête cassez la croute près d’un canal

y en a 4/5 dont une belle qui suivent mon pn. J’en sors 1 petite et en décroche 2

La video ici => nouvelle zelande, partie 1: eau douce

nouvelle zelande, partie 1: eau douce

Vendredi 6 avril:

Le jeudi soir on est arrivé à Havelock dans une auberge au bord d’un petit port ou nous resterons jusqu’au samedi, on a fait une petite balade près de notre auberge avant de s’installer.

fougère !!!!!

Vendredi on part donc pour une grosse balade en voiture et notre première vrai pêche en mer, dans un coin dur d’accès, en effet il y a peu de routes sur cette cote montagneuse et nous devons faire 2h de piste pour arriver à « French pass » mais ça vallait le coup !

Je n’avais jamais vu un tel courant en mer !  en fait c’est la jonction entre 2 fiords qui se fait dans cette partie étroite, du coup selon les marées ça va dans un sens ou dans l’autre avec un puissance impressionnante.
Il va de soit que c’est aussi un super coin de pêche  ^^ on attaque au shad, premier lancer pour Thibaud et il se prends des tapes de partout, en arrivant au bord y a une dizaines de petits fish derrière le leurre ! Vite je me met en mode rockfishing et c’est parti

c’est un festival de touches ! tout les lancer c’est poisson ou raté !

je laisse la canne UL à Thibaud et moi je tente des dérives avec mes calamars salé (que j’ai acheté le 16 mars …c’est chouette ce truc, pas besoin de frigo ni rien, ça pue et c’est dégueu mais les fish aime ! ) Toute les dérives ça mord, beaucoup de raté mais par contre quand je prend c’est plus gros  🙂

blue cod


Le plomb de 80gr derive à une vitesse impressionnante ! mais dès que je touche le fond     = poisson  ^^ à un moment grosse touche, le poisson et très combatif et dans le courant c’est un régal  🙂 magnifique poisson dont je me rappel plus du nom….

Thibaud à abandonné les LS (trop vite cassé….) et il pêche avec les moules XXL locale !

Moi je jig un peu mais énormément de raté (pas d’assist :S  ) et dur dur de pêcher avec un tel courant, je sors quelques petits kawai

Je repasse au ls et ils font pas long feu ^^

Il commence à se faire tard et il nous faut rentrer  🙁  un phoque viendra à nos pieds nous saluer  🙂 et on contemplera une superbe pleine lune sans lumière parasites à des km à la ronde !

En chemin on croise le seul Possum que nous verrons du séjour

ces sales bestioles ont colonisé le pays et à eux tous dévorent 20 tonnes de bois chaque nuit !  mais on arrivera pas à ecraser celui-ci ^^ (les Kiwis les ont en horreur, y a pleins de pièges contre eux et ils appuient sur le champignon dès qu’il y en a un sur la route…)
Retour au bercail apres ses 3h de peche de folie, demain on à pris 2 places à bord d’un charter de pêche. Mais je compte pas me coucher tot moi, du coup session rockfishing, l’eau est sale et pas beaucoup de poissons mais je m’amuserais un bon moment à prendre des genre de sardine/mulet que je garderais pour pêcher demain, héhé…

puis quelques chasses éclate mais c’est du petit kawai

pour les gobies obligé de descendre en ham. de 18 !

Bon il e fait tard quand meme, au dodo en rêvant à notre journée du lendemain ….

Samedi 7 avril:

decouverte des fiords

On a réservé 2 places dans un charter de peche pour la matinée, 1h de route aller, 1h retour et environ 3h de peche. Ben c’est pas souvent que j’ai mal aux bras en 3h de pêche !
La veille le capitaine m’avais dit qu’il fournissait le matos, vu le matos je lui ai dis que nous préférions prendre le notre…

Plomb de 200gr et ensemble 30lbs, pour les poissons de roches ça me paraissais un peu disproportionné !
cherchez la mienne ^^

en chemin on passe devant les élevages de saumons, ça doit être un truc de malade les fish autour !
1h de route pour admirer le paysage et discuter avec les autres « pêcheurs » (très peu savent pêcher, y en a qui tiennent leur tambour tournant à l’envers, vers le bas et en moulinant à l’envers du coup… ) super ambiance et on se marre bien quand un mec est tout fier de nous dire qu’il roule en Peugeot ^^ (très peu de marque française de bagnole en NZ)
On montre nos photos de fish et expliquons nos modes de pêches,  très vite ont sent que les 2 frenchies vont avoir une réputation à tenir et si on se prends la pile par des néophytes en 50cent ça va autant chambrer que sur la finale de championnat du monde de ruby !

Premier coup de trompette et tout le monde balance ses lignes (les appats ont été mis au port sur les lignes, 1h de trajet au soleil….), on pêchera entre 30 et 50m de fond (ça doit expliquer les 200gr de plomb… )
Thibaud fait quelques poissons avec la canne prêté mais il prend très vite sa Catana, moi je test au LS

En plein eau mega cartouche et gros combat, j’amène une sorte de sabre au bateau mais il me coupe  🙁 je sors mes genre de mulets pêché la veille et en monte un sur la TP, lancer et BING pendu ! énorme le combat de ce poisson  !!! obligé de courir sur le bateau devant les autres qui se foute de ma gueule ^^ mais ils rigolent moins en voyant le fish

Bon que dire de la suite ? à chaque descente c’est poisson ! (vous verrez en video… ) on abandonne vite les LS d’ailleurs , Thibaud même avec un moignon de Spilt Shad fait une genre de vieille

Moins cher et plus solide que les LS

mes poissons mort marche bien aussi mais j’en ai vite plus…Sur chaque post c’est tres ciblé, on prend des genres de sébastes ou bien des blue-cod. Ces derniers sont tres combatif et tres bon 🙂 ils ont une maille entre 30 et 36cm, ça a l’air efficace car ils étaient en vois de disparition dans les fiords et là on en fera des wagons, le capitaine râlait quand on en prenais de gros ou quand je relâchais ceux maillé ^^

Les autres pecheurs nous demandent des conseils car ils prennent 1 poissons quand nous en sortons 10 ! mais le gros nylon et la canne manche à balais c’est pas top pour sentir les touches…
je montre le jigging au capitaine, un grand moment ^^ mais devant le résultat il en marmonne des trucs inaudibles dans sa barbe…

Souvent le bateau et même pas ancré qu’avec Thibaud on est déjà attelé, vraiment un truc de fou la densité de poissons !!! 3h de pêche suffise et j’ai mal en bras (en plus on était tellement occupé qu’on a pas mangé…)
On rentre au port et arrivé au quai le capitaine fait des filets des poisons capturés, il balance les restes et là c’est la foire, je ne peux résister à balancer un très chauvin Raglou  ^^ avec la Catana de Thibaud. Je capture un genre de mulet dans les 40cm ! je retente (malgré mon capitaine qui râle car c’est interdit de pêcher dans le port ) je laisse couler mon leurre et puis je me retrouve accroché, mais non ça bouge !au début très doucement mais ensuite gros rush et je comprends que j’ai du lourd ! je pense à un requin et la pauvre canne plie comme jamais. Les autres pêcheurs transformés en supporter ^^ j’arrive enfin à faire monter la bête et c’est une superbe pastenague dans les 80cm de diamètre !

je la combat jusqu’au bateau puis casse le fil car impossible de la monter sur le bateau, même si certains proposé de la gaffer 🙁 Une magnifique prise qui clôture en beauté une superbe journée ou la nation tricolore n’a pas démérité ^^

 

Laisser un commentaire