Les leurres COCO-CRAFT

Nous fabriquons depuis quelques années des poissons nageurs en bois et en résine ainsi que différentes sortes de jig en plombs ou résine/plomb.

Nous utilisons pour leurs fabrication des matériaux Katanarods comme les films holographiques, les feuilles d’abalone ou les vernis (Diamond II)

Voici quelques unes de nos réalisations et leurs prises:

Un PN à truite en balsa qui va faire un malheurs dès l’ouverture

Son frère ayant fait ses preuves comme vous pouvez le voir:

(les bavures sont dû à un vernissage avant séchage complet des points fait au marqueur…)

 

Truite de 45cm qui après avoir refusé nymphe et PN du commerce s’est jetée sur le coco-craf !!!

les chevesnes aussi  😛

La récompense ultime: une grosse truite sur un leurre maison !!!  😀

Un jerk pour le bass avec des feuilles d’abalone du plus bel effet !

En mer aussi, ce bara a d’ailleurs bien failli avoir la peau de ce coco-craft en balsa !

corps de popper Katanarods avec un film holographique et un coup de bombe 😛

jerk en resine recouvert d’un feuille d’abalone

pela sur jig maison en shore jigging   😛

08 02 2014

Tout a commencé après le constat que les bécunes aiment beaucoup leurs semblable….

Du coup l’idée de faire un swim-bait imitant une petite bécune m’est venu. Comme souvent on part d’un dessin.

Ce leurre sera fait avec………une tringle à rideau ^^

La forme est obtenue au tour

Traçage des reperes

Découpe du corps au niveau des articulations

Fabrication des articulations

Découpe des logements pour le plombage

Jeu de nageoires provenant d’un leurre « Kong »

Finitions/bouchage des trous

Réalisation des boucles recevant l’armement

Perçage des yeux

Et enfin la peinture

Application d’un film « Holographic concept »

Vernissage et c’est fini

Plus qu’a pêcher !

Comme la météo empêche souvent de sortir en ce moment c’est bricolage. Voilà les dernières créations des ateliers « cococraft » 😉

Un gros popper qui splash à mort !

Une série truite, pour être fin pres en mars 😛

Un popper à bass qui va cartonner j’en suis sur !

Un tout petit, tout mignon 😛

un lipless tres dense

Et un spécial traîne en kayak pour la pela

———————————————————————————————————————————————

Fabrication du « Jerkathon »

http://www.katanaboys.com/2014/11/fabrication-du-jerkathon/

Voila un petit tuto de la fabrication pas à pas d’un jerk spécial « gros poisson » :p

Avant toute chose, on fait un dessin (merci les cours de math!!) avec, de bas en haut:

Vue de dessus, vue de coté, taille de la pièce que je vais tourner au tour a bois

j’ ai la chance d’avoir un tour a bois, ce qui me facilite le travaille.

je tourne donc mon bout de bois jusqu’à l’obtention de la forme voulue

afin de me repérer avec mon morceau parfaitement rond, je mets un repère et trace la vue de dessus

je sculpte le bois jusqu’à  l’épaisseur voulue, j’ai ici l’aspect du leurre vue de dessus

une fois les flancs poncés, je trace la vue de coté du leurre

après sculptage et ponçage, j’obtiens la forme définitive du leurre

afin de rendre plus esthétique mon leurre, je décide de sculpter la tête, je trace donc tous les éléments qui serons mis en relief  et les reportes par symétrie de chaque coté

je trace ensuite l’emplacement des yeux, il est important pour l’esthétique de l’ensemble d’avoir une symétrie parfaite.

je trace l’emplacement de l’attache ventrale et la fente dans laquelle viendra se loger la corde a piano

a l’aide du dremel, ou d’une scie, je fait une fente, la plus profonde possible

je façonne ensuite un bout de corde à piano de gros diamètre, au vu des poissons recherchés (1.7mm de diamètre) que je viens loger dans la fente et que je colle à la glue

il va maintenant falloir couler le plomb, afin de délimiter l’emplacement de celui ci, je mets des cales en balsa

une fois le plomb coulé, il faut couper l’ excédant qui dépasse du « ventre » du leurre et refermer le tout proprement en utilisant du balsa

je passe ensuite quelque couche de vitrificateur de parquet, afin de rendre l’ensemble le plus lisse possible pour l’application de la peinture.

étant donné que je vais utiliser du film holo argenté, je peint le leurre de cette même couleur (avec une bombe pour carrosserie de voiture)

j’applique le film holo sur le corps du leurre

et sur le dos, pour avoir un rendus plus net une fois peint

toujours avec des bombes de peintures pour carrosserie, je passe une couche de doré sur la tête, du bleu sur le dos et de l’argenté sur le ventre

viennent ensuite les détails, avec la pose des yeux, et les finitions

une fois la peinture fini, on peut vernir le tout à l’aide du vernis Diamond II

on fait un mélange 50-50

après avoir bien mélangé, on chauffe au sèche cheveux pour liquéfier le mélange

à l’aide d’un pinceau, j’applique le vernis sur le leurre

et je le lisse à l’aide du sèche cheveux pour avoir un vernis homogène sur toute la surface du leurre

il faut maintenant laisser sécher au moins une journée, et refaire une autre couche de vernis

le leurre est maintenant fini, prêt à braver les éléments !!!!

 

Laisser un commentaire